Palmarès

Actualités
Présentation
Histoire
Règlement
Le Trophée
Palmarès
Records et
tentatives
Partiels et
statistiques
Vidéos

Records
1993
1997
2004
2010
2017
1994
2002
2005
2012
 



Francis Joyon
record 2017
Idec Sport
Équipage
Profil et fiche
technique
La tentative
au jour le jour
Cartographie
Passage
de la ligne
Interview
Brest



Loïck Peyron
record 2012
Banque Pop. V
Équipage
Profil et fiche
technique
Le record
au jour le jour
Positions
Passage
de la ligne
Interview
Brest


F. Cammas
record 2010
Groupama 3
Équipage
profil et fiche
technique
Le record
au jour le jour
Interview arrivée


Bruno Peyron
record 2005
Orange II
Équipage
profil et fiche
technique
Le record
en détails
Vacation
arrivée


Olivier de Kersauson
O. Kersauson
record 2004
Geronimo

Équipage
profil et fiche
technique
Le record
au jour le jour
Carnet
de bord
Vacations du
Cap Horn
Y'a rien
de bon
C'est
pas malin
Faire
du nord


  2017 - Francis Joyon
Loïck Peyron / Banque Populaire V
Francis Joyon et ses cinq équipiers ont franchi la ligne de départ Ouessant-cap Lizard le vendredi 16 décembre 2016 à 8 heures, 19 minutes TU (9h 19m heure locale) à bord du trimaran Idec Sport.

Pour améliorer le record établi en 2012 par Loïck Peyron, à bord du trimaran Banque Populaire V, en 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes, les six hommes devaient avoir bouclé leur périple autour du monde avant le lundi 30 janvier 2017 à 22 heures, 0 minute et 53 secondes TU (23h 00' 53 " heure locale).

En coupant la ligne d’arrivée le jeudi 26 janvier 2017 à 7 heures, 49 minutes et 30 secondes TU, ils se sont emparés du Trophée Jules Verne après 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes de navigation depuis Ouessant. Ils améliorent le précédent record de 4 jours, 14 heures, 12 minutes et 23 secondes. Il s’agissait de leur troisième tentative.

Distance parcourue sur le fond : 26 412 milles nautiques - moyenne : 26.86 noeuds
Distance orthodromique WSSRC : 21 600 milles nautiques - moyenne : 21.96 noeuds

Le trimaran Idec Sport (ex Groupama 3, détenteur du titre en 2010) est le seul bateau cité deux fois au palmarès du Trophée Jules Verne.

Fort d'un avantage pondéral de près de 6.6 tonnes, par rapport à son concurrent virtuel, le "petit poucet" a su, à la faveur d'une météo favorable, se jouer des mers du Sud en restant calé sur une trajectoire tendue, à l’avant d’une même dépression, donc dans une mer "pas trop cabossée". De l'entrée dans les 40e rugissants dans l'Atlantique, à la pointe de la Nouvelle Zélande dans le Pacifique, le trimaran a avalé 8 071 milles nautiques en 10 jours, à la moyenne inouïe de 33.63 nœuds. Fait unique dans toutes les anales de la marine à voile !

Équipage : Francis Joyon - Sébastien Audigane - Gwénolé Gahinet - Alex Pella - Bernard Stamm - Clément Surtel
Routeur à terre : Marcel Van Triest
 
Vacation de
Francis Joyon
    Interview de
Francis Joyon
    Interview de
Loïck Peyron
    Interview de
Titouan Lamazou
 
 
Lire le résumé et le compte rendu au jour le jour
 
Trimaran Idec Sport
 
Trimaran Idec Sport
 
Trimaran Idec Sport

  2012 - Loïck Peyron
Loïck Peyron / Banque Populaire V
Loïck Peyron, ses 13 équipiers et le trimaran Banque Populaire V, ont coupé la ligne de départ virtuelle, située entre Ouessant et le Cap Lizard, le 22 novembre 2011 à 8 heures, 31 minutes et 42 secondes TU, pour tenter de ravir le Trophée Jules Verne à Franck Cammas, qui en était le détenteur, depuis 2010, à bord de Groupama 3, en 48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes.

En ralliant la ligne d'arrivée à Ouessant le vendredi 6 janvier 2012 à 22 heures, 14 minutes et 35 secondes TU, après 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes de nagigation, ils se sont appropriés le Trophée Jules Verne et améliorent le temps du précédent record de 2 jours, 18 heures, 1 minute et 59 secondes.

Distance parcourue sur le fond : 29 002 milles, moyenne : 26.51 noeuds.

La recette d'une bonne tentative pour améliorer le record du Trophée Jules Vernes est assez simple... sur le papier... : il faut disposer d'un bon bateau, d'un bon équipage et d'une météo favorable. Loïck Peyron, charismatique remplaçant de Pascal Bidégorry, a eu toutes ces cartes en mains pour réaliser cette performance.

Équipage : Loïck Peyron, Juan Vila, Jean-Baptiste Le Vaillant, Kévin Escoffier, Xavier Revil, Florent Chastel, Frédéric Le Peutrec, Emmanuel Le Borgne, Thierry Duprey du Vorsent, Ronan Lucas, Yvan Ravussin, Brian Thompson, Pierre-Yves Moreau, Thierry Chabagny.
 
Interview de
Loïck Peyron (1)
    Interview de
Loïck Peyron (2)
    Interview de
Franck Cammas
    Interview de
Bruno Peyron
    Interview de
Pascal Bidegorry
 
 
Lire le résumé et le compte rendu au jour le jour
 
Trimaran Banque Populaire V
 
Trimaran Banque Populaire V
 
Trimaran Banque Populaire V

  2010 - Franck Cammas
Franck Cammas / Groupama 3
Après deux tentatives infructueuses en 2008 et 2009, à la suite d'avaries sur un flotteur, Franck Cammas et ses neuf équipiers ont quitté le port de Brest à bord de Groupama 3, "sur la pointe de pieds pour ne pas réveiller les bleus..." et ont à nouveau franchi la ligne Ouessant - Cap Lizard le dimanche 31 janvier 2010 à 13 heures, 55 minutes et 53 secondes (TU), avec la ferme intention de prouver que Groupama 3 était capable de boucler un tour du monde sans encombres et de ravir le Trophée Jules Verne à Bruno Peyron qui le détenait depuis le 16 mars 2005 en 50 jours 16 heures 20 minutes et 4 secondes.

De retour à Brest le samedi 20 mars 2010 à 21 h 40 ' 45 " TU, Groupama 3 a bouclé son tour du monde en 48 jours, 7 heures, 44 minutes et 52 secondes soit 2 jours, 8 heures, 35 minutes et 12 secondes de moins que Bruno Peyon à bord d'Orange II en 2005.
Il parcouru 28 523 milles sur le fond, à la moyenne de 24.59 noeuds.

Équipage : Franck Cammas, Fredéric Le Peutrec, Stève Ravussin, Lionel Lemonchois, Loïc Le Mignon, Thomas Coville, Ronan Le Goff, Jacques Caraës, Bruno Jeanjean, Stan Honey.
 
Interview de
Franck Cammas
   
Interview de
Bruno Peyron
 
 
Lire le résumé et le compte rendu au jour le jour
 
Trimaran Groupama 3
 
Trimaran Groupama 3
 
Trimaran Groupama 3

  2005 - Bruno Peyron
Bruno Peyron / Orange II
Le 24 janvier 2005 à 11 heures, 3 minutes et 07 secondes, heure locale (10h 03 mn 07s GMT) Orange II a franchi la ligne Ouessant - Cap Lizard avec deux objectifs : reprendre le Trophée Jules Verne détenu par Olivier de Kersauson sur Geronimo en 63 jours, 13 heures, 59 minutes et 46 secondes et battre le record absolu du tour du monde établi en 2004 par Steve Fosset sur Cheyenne en 58 jours, 9 heures, 32 minutes et 45 secondes.

C'est après 50 jours, 16 heures, 20 minutes et 4 secondes de navigation, sans escale et sans assistance que le maxi-catamaran a bouclé le tour du monde, le 16 mars 2005 à 2 heures, 23 minutes et 11 secondes TU.

26 993 milles nautiques ont été parcourus à la vitesse moyenne de 22.2 noeuds sur le fond (le double de la moyenne de 1993). Sur la distance officielle WSSRC de 21 760 mn (orthodromique, la plus courte), la moyenne est de 17.89 noeuds.

Équipage : Bruno Peyron, Roger Nilson, Lionel Lemonchois, Philippe Péché, Yann Elies, Ronan Le Goff, Sébastien Audigane, Jacques Caraes, Florent Chastel, Yves Le Blévec, Jean-Baptiste Epron, Nicolas de Castro, Ludovic Aglaor, Bernard Stamm.
 
Lire le résumé et le compte rendu détaillé
 
catamaran Orange II
 
catamaran Orange II
 
Equipage catamaran Orange II

  2004 - Olivier de Kersauson
Olivier de Kersauson / Geronimo
Après un premier départ manqué pour cause d'avaries, Olivier de Kersauson s'est à nouveau engagé dans le Trophée Jules Verne le 25 février 2004 à 23 heures, 17 minutes et 40 secondes.
Le trimaran géant est revenu à Ouessant le 29 avril 2004 à 15 heures, 17 minutes et 26 secondes, soit après 63 jours, 13 heures, 59 minutes et 46 secondes de navigation.

Olivier de Kersauson reprend ainsi le Trophée à Bruno Peyron, qui le détenait depuis le 5 mai 2002 en 64 jours 8 heures 37 minutes et 24 secondes sur le catamaran Orange I. Cette tentative était la 9ème pour Olivier de Kersauson depuis la création du Trophée Jules Verne en 1990. En quatorze ans, seuls cinq records ont été établis par trois navigateurs différents sur un total de dix-huit tentatives.

Olivier de Kersauson a bouclé son huitième tour du monde.

Entre pétoles et tempêtes, ce périple aura été le plus douloureux pour Olivier, ses 10 compagnons et Geronimo. Ils ont rencontré un Indien assez docile et un Pacifique particulièrement sauvage. Les corps et les esprits resteront marqués pour toujours, mais le marin est revenu fier d'avoir rempli sa mission : ramener à la maison les hommes, le bateau et ... le record.

Équipage : Olivier de Kersauson (skipper), Didier Ragot, Yves Pouillaude, Antoine Deru, Philippe Laot, Pascal Blouin, Xavier Douin, Pierre Corriveaud, Xavier Briault, Armand Coursaudon, Franck Ferey.
 
Lire le compte rendu au jour le jour
 
Olivier de Kersauson - Trimaran Geronimo
 
Olivier de Kersauson - Trimaran Geronimo
 
Olivier de Kersauson - Trimaran Geronimo

  2002 - Bruno Peyron
Bruno Peyron / Orange
Parti le 2 mars à 07 heures, 36 minutes et 21 secondes (GMT), arrivé le dimanche 5 mai 2002 à 16 heures 13 minutes et 45 secondes (GMT), Bruno Peyron remporte le Trophée Jules Verne pour la deuxième fois, avec un temps record de 64 jours, 8 heures, 37 minutes et 24 secondes de navigation sur Orange (catamaran de 33,5 m).

Il améliore le record d'Olivier de Kersauson de 7 jours, 5 heures, 40 minutes et 44 secondes, malgré les 3 000 milles supplémentaires effectués !

A 13,98 noeuds de moyenne, Bruno Peyron et ses douze équipiers ont avalé un peu plus de 28 000 milles.

Équipage : Bruno Peyron (Skipper), Gilles Chiori, Hervé Jan, Nick Moloney, Yann Eliès, Benoît Briand, Sébastien Josse, Ronan le Goff, Jean Baptiste Epron, Florent Chastel, Vladimir Dzada-Lyndis, Yves le Blévec, Philippe Péché.
 
Lire le compte rendu détaillé
 
Bruno Peyron Catamaran Orange
 
Bruno Peyron Catamaran Orange
 
Bruno Peyron Catamaran Orange

  1997 - Olivier de Kersauson
Olivier de Kersauson / Sport-Elec
Olivier de Kersauson et ses six hommes d'équipage ont été récompensés de leurs efforts, lundi 19 mai 1997, à 8 heures 59 minutes et 39 secondes, quand ils se sont emparés, au terme de leur tour du monde sans escale, du trophée Jules Verne.

En bouclant leur périple en 71 jours, 14 heures, 22 minutes et 8 secondes, ils ont été nettement plus rapides, à bord de leur trimaran Sport-Elec (trimaran de 27,4 m), puisqu'ils ont amélioré le record (74 jours 22 heures 17 minutes 22 secondes) du Néo-Zélandais de 3 jours, 7 heures, 55 minutes et 14 secondes (moyenne 12,66 noeuds).

Équipage : Olivier de Kersauson (Skipper), Didier Gainette, Hervé Jan, Michel Bothuon, Yves Pouillaude, Thomas Coville, Marc le Fur.
 
Lire le compte rendu détaillé
 
Olivier de Kersauson Sport Elec
 
Olivier de Kersauson Sport Elec
 
Olivier de Kersauson Sport Elec

  1994 - Peter Blake et Sir Knox-Johnston
Peter Blake Enza New / Zealand
En 1994, nouvelle tentative de Peter Blake et Robin Knox-Johnston, à bord d’Enza New Zealand, après leur abandon en 1993 pour cause d’avarie. Le catamaran fait 28 mètres de long, 12.80 mètres de large et est doté d’un mât de 33 mètres. Son déplacement est de 14.50 tonnes. Superficie de la grand voile : 214 m², du solent : 127 m² et du gennaker : 320 m². Il a été construit par Canadair.
Le départ est donné le 16 janvier 1994 à 14 heures et 5 secondes.

Les équipiers d’Enza New Zealand franchissent la ligne d’arrivée du Trophée Jules Verne, le 1er avril 1994, après 74 jours, 22 heures, 17 minutes et 22 secondes de course autour du monde, à la moyenne de 12 noeuds. Le record de Bruno Peyron est battu de 4 jours, 7 heures, 57 minutes et 54 secondes.

Le "Trophée Jules Verne" a été remis à Peter Blake et son équipage par Bruno Peyron au cours d'une cérémonie au musée de la Marine de Paris le 30 septembre 1994. Ensuite, le Trophée est parti en Nouvelle Zélande où il a été exposé durant 18 mois au Musée Maritime d'Auckland. De retour à Paris, au mois de mai 1996, il a retrouvé sa base permanente.

Équipage : Peter Blake (Skipper), Robin Knox-Johnston, Paul Stanbrigh, David Alan-Williams, Dod Whright, Ed Dandy.

Sir Peter Blake a été assassiné le 6 décembre 2001 au matin en Amazonie.
 
Lire le compte rendu détaillé
 
Peter Blake Enza New Zealand
 
Peter Blake Enza New Zealand
 
Peter Blake Enza New Zealand

  1993 - Bruno Peyron
Bruno Peyron / Commodore Explorer
Troisième à s’engager dans le challenge, Bruno Peyron a franchi la ligne de départ du Trophée Jules Verne, à bord de Commodore Explorer (ex Jet Service), le 30 janvier 1993 à 14 heures, 2 minutes, 27 secondes. Le catamaran, construit par Multiplast, sous la houlette de Gilles Ollier, est le plus grand de sa génération, il mesure 26.30 mètres de long, 13.60 mètres de largeur, doté d’un mât de 31 mètres. Son déplacement est de 10.50 tonnes et sa voilure a une superficie de 300 m² / 777 m².
Le 20 avril 1993, le catamaran bleu franchit la ligne d’arrivée du Trophée Jules Verne. Bruno Peyron et ses équipiers viennent d’écrire une des plus belles pages de la marine à voile moderne en pulvérisant le record de vitesse autour du monde et... en établissant le premier record du Trophée Jules Verne, en 79 jours, 6 heures, 15 minutes et 56 secondes à la moyenne de 11.35 noeuds.

Le Trophée leur a été a été officiellement remis le 3 décembre 1993 au cours d'une cérémonie dans le cadre du Salon Nautique, par Alfred Paquement, délégué aux Arts Plastiques, et Florence Arthaud.

Equipage
: Bruno Peyron (skipper), Olivier Despaignes, Marc Vallin, Jack Vincent, Cam Lewis.
 
Lire le compte rendu détaillé
 
Bruno Peyron - Commodore Explorer
 
Bruno Peyron - Commodore Explorer
 
Bruno Peyron - Commodore Explorer