Histoire

Actualités
Présentation
Histoire
Règlement
Le Trophée
Palmarès
Records et
tentatives
Partiels et
statistiques
Vidéos

Records
1993
1997
2004
2010
1994
2002
2005
2012



Record 2012
Banque Pop. V
Équipage
Profil et fiche
technique
Le record
au jour le jour
Positions
Passage
de la ligne
Interview
Brest

Jules Verne



L’histoire du Trophée Jules Verne débute en 1984 lorsque Yves Le Cornec, embarqué à bord de William Saurin aux côtés d’Eugène Riguidel pour la première transat Québec-Saint Malo, imagine pouvoir faire le tour du monde en moins de quatre-vingt jours, comme Phileas Fogg et Jean Passepartout.

Avec une moyenne de treize nœuds, les 21 600 milles correspondant à la circonférence de la Terre à l’équateur, peuvent donc être avalés dans le même temps que celui imaginé par Jules Verne dans son roman, ce qui semble être un objectif…

Le projet n’arrive malheureusement pas à se concrétiser, mais, en 1990, Titouan Lamazou, fort de son Vendée Globe victorieux en 109 jours 8 heures 49 minutes et Florence Arthaud (1), première femme à remporter une course au large en solitaire, se penchent sur le sujet en compagnie de Sir Peter Blake et de Sir Robin Knox-Johnston.

Le 13 août 1990, un règlement est édicté, qui précise que le départ et l’arrivée du tour du monde seront jugés entre le phare du Créac’h (Ouessant) et le cap Lizard (Cornouaille anglaise). Le parcours sera effectué d'est en ouest, en laissant à bâbord les trois caps, Bonne Espérance, Leeuwin et Horn.

Le 29 janvier 1991, l'association à but non lucratif "Tour du monde en 80 jours" est créée par Titouan Lamazou (2) et Florence Arthaud.

Le 20 octobre 1992, le Trophée Jules Verne et ses règles, entérinées par les instances nationales et internationales, ont été présentés officiellement par l'association "Tour du Monde en 80 jours", dans les salons du Yacht Club de France, sous la présidence de Jack Lang, ministre d'État.

Une nouvelle aventure maritime était née.

(1) Florence Arthaud est décédée accidentellement en Argentine, le 9 mars 2015.
(2) Titouan Lamazou a été désigné en 2015, en qualité de président de l'association. Olivier de Kersauson et Sir Robin Knox-Johnston en sont les vice-présidents.